Comment savoir si quelqu’un prend de la cocaine

Comment savoir si quelqu’un prend de la cocaine

Martine est particulierement agitee depuis quelque temps. Votre amie n’a jamais autant danse en soiree, elle enchaine les journees de travail comme si la fatigue ne l’atteignait pas et son ego ne cesse d’enfler a mesure qu’elle va se repoudrer le nez, quoiqu’elle est un peu irritable par moment. « Prend-elle de la cocaine ? », vous demandez-vous.

V otre chere Martine fait peut-etre partie des 450.000 consommateurs de cocaine, qui en prennent au moins une fois par an en France. En decembre 2018, un rapport de l’Observatoire francais des drogues et des toxicomanies (OFDT) a d’ailleurs mis en lumiere une augmentation de la consommation de cette drogue. En 2014, 1,1% des 18-64 ans consommait de la cocaine. En 2017, le chiffre est passe a 1,6%. Quant au niveau d’experimentation, il est reste stable a 5,6%.

Plusieurs raisons sont avancees pour expliquer la hausse des adeptes de la blanche : la cocaine, y compris sous forme de crack, est plus accessible depuis 2013, la baisse du prix du gramme depuis 2017 apres 8 ans de hausse et une production record en Colombie.

« Ce que l’OFDT a note, c’est que la cocaine quitte son milieu traditionnel, elle est en train de gagner les classes moyennes notamment parce que l’offre a change, a ainsi declare Jean-Pierre Couteron, porte-parole de la Federation Addiction au Magazine de la sante. Le produit est un peu moins cher, on l’a rendu plus accessible, on peut se le faire livrer a domicile… On a aussi ‘ameliore’ la qualite du produit, la cocaine est davantage dosee, elle est plus pure. La cocaine devient plus ‘frequentable’ et donc le marche s’est elargi. »

Qu’est-ce que la cocaine ?

Illegale dans la plupart des pays du globe, la coke est issue de la transformation des feuilles de coca. Traditionnellement en Amerique centrale et en Amerique du Sud, ces feuilles sont consommees pour leurs vertus stimulantes, machees ou sous forme de tisanes.

Mais ce qui interesse le marche international, c’est la culture de la coca pour la production de cocaine, dont les effets sont plus puissants. Cet alcaloide (molecule azotee tiree d’une plante) provient de la distillation des feuilles de cocaier.

Longtemps, la cocaine pure ne representait bien souvent que 10 a 30% d’un gramme de cocaine. Elle est, en effet, coupee avec du lactose, du sucre, de la cafeine, du paracetamol, des amphetamines, des anesthesiques, des produits veterinaires, etc. Depuis quelques annees, la cocaine vendue est plus pure car la qualite est devenue un argument marketing.

Quels sont les effets de la cocaine ?

Les effets de la cocaine et leurs durees varient selon le contexte, la maniere dont elle est prise, la quantite et la qualite du produit, note Drogue Info Service.

Lorsqu’elle est sniffee (c’est de cette maniere qu’est couramment consommee la cocaine), ses effets apparaissent au bout de quelques minutes (elle passe dans le sang en 2-3 minutes) et ils durent entre 20 et 30 minutes.

Ingeree, la drogue met une trentaine de minutes a passer dans le sang et les effets apparaissent bien apres, entre 50 et 90 minutes et durent 1 a 2 heures.

Lorsque la cocaine est injectee, le passage dans le sang est par definition immediat. Le summum des effets, qui durent 30 minutes, est atteint en 10 minutes.

La cocaine ne peut pas etre fumee, mais elle peut etre melangee avec de l’ammoniaque ou du bicarbonate de soude pour obtenir du crack, dont l’odeur est proche de celle la javel. Inhale, ses effets apparaissent en quelques secondes mais ne ils durent pas longtemps, entre 5 et 10 minutes.

Les usagers de cocaine sont a la recherche du rush (sensation intense) qu’elle procure : euphorie, sentiment de toute puissance intellectuelle et physique, stimulation de la libido, indifference a la fatigue et a la douleur et aisance relationnelle.

« Dans l’immediat, la cocaine active les circuits de la recompense, de la focalisation de l’attention, et elle annihile le sens du risque exterieur. L’usager se sent intelligent et invincible. Il perd une partie de la perception de la realite », avait indique a NEON Jean-Pol Tassin, neurobiologiste, specialiste des addictions et directeur de recherche emerite a l’Inserm.

Ils s’exposent egalement a des effets secondaires, bien moins agreables : surdose, sautes d’humeur, irritabilite, anxiete, insomnie, diminution de l’appetit et de la soif, des douleurs au thorax, l’acceleration du rythme cardiaque, secheresse buccale, augmentation de la temperature corporelle, etc.

Pour les usagers reguliers ou apres un fort dosage, aux effets precedemment cites s’ajoutent : des troubles de l’erection, la megalomanie, des hallucinations, des crises de paranoia, d’angoisse intense, d’autres effets psychiatriques, delire, de la fievre et des tremblements, depression apres la descente, etc.

La cocaine provoque le retrecissement des vaisseaux sanguins et donc une mauvaise irrigation des organes, principalement le coeur et le cerveau. Ce qui expose les usagers de cocaine a des risques cardiovasculaires, y compris chez les consommateurs non reguliers (crise cardiaque, augmentation de la pression arterielle, battements irreguliers ou rapides du coeur…), des risques neurologiques (AVC et convulsions), des troubles cognitifs (troubles de la memoire visuelle et de travail, trouble de l’attention, difficulte a prendre des decisions et a traiter des informations).

Les troubles de l’erection, regles datingranking.net/fr/anastasiadate-review irregulieres ou absentes, troubles psychiatriques, etc., peuvent egalement etre des consequences de la prise reguliere de coke. Sans oublier la dependance provoquee par la duree assez faible des effets de la blanche et de la depression qui peut suivre la « descente », ce qui pousse les personnes a en reprendre.

Comment savoir si quelqu’un prend de la cocaine

Si vous soupconnez votre amie Martine de prendre de la cocaine, mais que vous n’etes pas habilite a lui faire une prise de sang, a tester son urine (la drogue reste 24h dans le sang et 2 a 4 jours dans les urines) ou fouiller son domicile, certaines signes peuvent vous alerter, comme le fait qu’il lui reste de la poudre au coin du nez, relique de sa derniere trace.

Observez son comportement. Une personne sous l’emprise de cocaine, vous l’avez compris, est hyperactive, extremement sure d’elle, elle a 36.000 idees a la seconde, parle beaucoup et vite, elle aime tout le monde ou au contraire, elle se mefie de tous.

S’il fait 5°C dehors et qu’elle se promene torse nu (la coke donne chaud, tres chaud et fait transpirer), c’est que quelque chose cloche. Meme chose si elle se prend un coup mais ne ressent presque rien, voire rien, alors qu’elle pisse le sang.

Certaines personnes ont egalement tendance a renifler beaucoup, car la prise de cocaine peut abimer le nez (notamment aboutir a la perforation de la cloison nasale). Avant de dramatiser, assurez-vous qu’il ne s’agit pas juste d’une simple allergie au pollen. Autre signe physique, les pupilles se dilatent apres la prise de cocaine.

Mais le meilleur moyen de savoir si quelqu’un prend de la cocaine est… de discuter avec cette personne. Et de ne pas jouer les petits inquisiteurs.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *